La télésurveillance

Télésurveillance : quelles possibilités, de quoi se compose son système et comment le choisir ?

Pendant les vacances, durant la journée, tout au long de la nuit, à différents moments, on peut bien vouloir garder un œil sur ce qui se passe dans son bureau, salon, garage et extérieur de la maison. De plus en plus de parents sont également soucieux du bien-être de leurs enfants et souhaitent avoir en permanence accès aux images de la chambre du bébé.

Dans de telles circonstances, l’utilisation d’un système de télésurveillance gagne de plus en plus d’intérêt auprès de tous. Mais de quoi se compose-t-il ? Et comment le choisir ? Faisons le point.

 

La télésurveillance en gage de la sécurité à domicile et au bureau

À côté des alarmes, des contacteurs de portes et des détecteurs de mouvements, les outils de télésurveillance intéressent de plus en plus de personnes. Autrefois réservés aux entreprises et professionnels, ils sont désormais plus répandus auprès des particuliers.

Aujourd’hui, la vidéosurveillance répond à une multitude de possibilités en vue d’augmenter le niveau de sécurité dans un lieu donné. Actuellement plus accessible, elle permet à la fois de protéger un logement, détecter des incendies, surveiller son enfant à distance ou encore surveiller ce qui se trame dans le voisinage.

En entreprise, l’usage d’un équipement de surveillance permet de garder une vue d’ensemble sur tous les locaux afin de mieux gérer les situations imprévues : incendie, vol, effraction… Installée dans un bureau, une caméra de surveillance assure la sécurité des lieux et capture des images en temps réel à l’issue d’une anomalie constatée.

 

 

De quoi est composé un système de télésurveillance ?

En principe, un système de télésurveillance se compose de plusieurs éléments qui assurent différents rôles dans la surveillance de la zone considérée. On citera notamment :

  • une ou plusieurs caméras ;
  • un enregistreur ;
  • un écran de visualisation.

 

Une/des caméras

La caméra est l’élément indispensable de la vidéosurveillance en capturant les images et vidéos dans l’endroit à surveiller. Si votre objectif est de garder un œil sur le bébé, une seule caméra peut suffire. Par contre, pour contrôler différents espaces en même temps (garage, salon, extérieur), vous aurez besoin de plus de caméras.

 

Un enregistreur

Les images et les vidéos capturées par la ou les caméras devront être stockées dans un disque dur ou enregistreur. Il s’agit généralement d’une carte micro SD à insérer quelque part dans le dispositif. Il est également possible de conserver ces fichiers sur le Cloud grâce à un serveur dédié NAS. De plus en plus de constructeurs en proposent davantage.

 

Un écran de visualisation

Certains équipements intègrent dans le pack un écran spécifique pour visualiser les images/vidéos tandis que d’autres modèles proposent une connectivité Wi-Fi. Dans le second cas, l’écran de visualisation peut tout simplement être votre smartphone, ordinateur, tablette ou autres appareils high-tech disposant d’un écran.

 

Comment choisir son équipement de télésurveillance ?

Le choix du système de télésurveillance se fait généralement en fonction du type de caméras. Sur le marché, vous trouverez différents types de modèles avec une qualité d’images différente, une profondeur de champ particulière ou encore la présence d’un système anti-vandalisme. En tout cas, on distingue 5 grands types de caméras de surveillance.

 

La caméra intérieure ou extérieure

Ce premier type de caméra est faite de façon à pouvoir assurer la sécurité à l’intérieur ou à l’extérieur d’un logement/local professionnel. S’il s’agit d’une caméra extérieure, elle doit être bien étanche, assez résistante aux vents et intempéries. Pour ce faire, elle est généralement équipée de caissons étanches.

 

Le dôme, tube, boîtier

Aussi appelé caméra anti-vandalisme, le dôme convient surtout aux zones sensibles à surveiller comme les parkings et les lieux communs. Il s’équipe d’un globe spécifique qui le protège parfaitement des aléas climatiques. Certains modèles se dotent même d’un mécanisme motorisé permettant de faire tourner la caméra.

Les caméras en tube et boîtier gardent un look simple et discret. En fonction du modèle, elles sont en mesure de capter des mouvements et d’effectuer par la suite une séquence d’enregistrement d’images.

 

La caméra infrarouge

Une caméra infrarouge dispose d’un système infrarouge la permettant de capturer des images et vidéos en couleur le jour, puis des images nettes en noir & blanc la nuit. Elle reste opérationnelle même en cas d’obscurité totale.

 

La caméra-espionne

Contrairement aux autres types de caméras de télésurveillance, une caméra-espionne est difficilement reconnaissable à première vue. En effet, son objectif est intégré sur le corps d’un objet qu’on a l’habitude de voir au quotidien : lampe, ampoule, horloge, style…

Articles Récents